AMD supprimera en fin de compte 375 emplois

Ça aurait pu être pire... 44

375 emplois seront donc supprimés suite au rachat d'ATI par AMD. Annoncés officiellement la semaine dernière par un porte-parole, les licenciements concernent principalement les secteurs administratifs et de vente. Comptant dorénavant un peu moins de 15.000 salariés, AMD a dû débourser une forte somme pour acquérir ATI, mais le fabricant de microprocesseurs a aussi et surtout dû intégrer 4200 employés supplémentaires. Certains postes ont donc aujourd'hui des "doublons".

Parmi ces 375 emplois supprimés, 130 feraient anciennement parti d'ATI. Du côté d'AMD, 50 travaillent au Texas (à Austin) et 50 autres en Californie, dans la fameuse Silicon Valley. Les autres sont répartis sur le reste de la planète, sans plus de précisions.

Cette annonce permettra au moins de couper court aux nombreuses rumeurs concernant AMD et ses licenciements. Les premières faisaient état de 2000 licenciés, tandis que d'autres, à l'inverse, pensaient que personne ne quitterait le bateau AMD.

Publiée le 20/11/2006 à 13:45 - Source : Multiples
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité