Le ministre ICT thailandais critique fortement l'open-source

Aurait-on trouvé un plus gros trolleur que Ken Kutaragi ? 104

thailandeLe ministre thaïlandais de la Technologie de l'Information et de la Communication a récemment fait part de ses critiques envers les logiciels open source lors de sa toute première réunion avec la presse. Ministre ICT (Information and Communication Technology) depuis le 9 octobre dernier, après le fameux coup d'État en Thaïlande, Sitthichai Pokai-udom a principalement organisé cette réunion pour traiter de la 3G et d'Internet dans son pays, dont la superficie est un peu moindre que la France pour une population quasi équivalente.

Mais selon le Bangkok Post, Sitthichai Pokai-udom a aussi vivement critiqué l'open source, avertissant que personne dans l'industrie ne semblait connaître les dangers des logiciels open source. Hormis Linux, une grande partie des logiciels open source sont souvent abandonnés et peu développés, ce qui crée des logiciels de mauvaise qualité et "buggés".

« Avec l'open source, il n'y a pas de propriété intellectuelle. N'importe qui peut l'utiliser et toutes vos idées feront partie du domaine public. Si personne ne peut faire d'argent avec ça, il n'y aura pas de développement et les logiciels open source deviendront rapidement dépassés. En tant que programmeur, si je peux écrire un bon code, pourquoi le donnerais-je à tout le monde ? La Thaïlande peut créer du code source de bonne qualité, sans l'open source. »

Des propos que la communauté open source s'empressera de rectifier, sans nul doute.

Par Nil Sanyas Publiée le 16/11/2006 à 14:50 - Source : SlashDot
Publicité