VMware : spécifications ouvertes et futurs produits

Bientôt des machines virtuelles dans les machines virtuelles 9
vmware converterNous avons discuté récemment de l’ouverture des spécifications de la technologie VHD de Microsoft. La firme a en effet décidé de modifier la licence de son Virtual Hard Disk pour qu’il puisse être également utilisé librement par un éditeur, sans royalties. XenSource utilise cette nouvelle licence pour convertir les machines virtuelles créées sur des produits Microsoft vers ses propres applications.

Nous avons cependant discuté récemment avec Sylvain Siou, directeur technique de VMware France. Nous avons fait le point de ce que l’éditeur propose actuellement et compte proposer dans un futur proche. Force est d’ailleurs d’avouer qu’il est loin de rester inactif, comme nous allons le voir immédiatement.

Tout d’abord, les spécifications de la technologie de stockage de VMware sont également ouvertes. Sylvain Siou nous a donné l’exemple du logiciel Ghost de Symantec qui peut convertir les images VMware en images maison. Ces spécifications sont également communes à l’ensemble des applications VMware.

L’éditeur travaille également avec kernel.org à la création d’une interface de paravirtualisation directement intégrée au noyau Linux. Le résultat serait que n’importe quel développeur ou éditeur de solutions pourrait utiliser cette interface pour créer un hyperviseur. Ce dernier est un programme superviseur qui, dans le cadre de la virtualisation, gère les machines virtuelles. Microsoft compte vraisemblablement utiliser cette technologie pour isoler le noyau et les pilotes dans une prochaine version de Windows, même si les rumeurs font état de l’arrivée de cette possibilité avec le Service Pack 1 de Vista.

vmware

La semaine prochaine aura lieu à Los Angeles le VMWorld, un salon consacré aux technologies de VMware. Ce salon sera l’occasion de lancer officiellement un produit destiné à Mac OS X. Ce dernier pourra faire fonctionner indifféremment Windows et les distributions Linux dans leurs éditions 32 et 64 bits, ainsi que Solaris en 32 bits. Sylvain Siou a ajouté qu’un travail était actuellement en cours pour la prise en charge de capacités graphiques avancées comme la 3D.

Enfin, VMware organise actuellement un concours portant sur des « appliances virtuelles ». Il s’agit en fait de machines virtuelles préprogrammées. Ces machines virtuelles servent en fait à tester l’application qui est contenue à l’intérieur. Il peut d’ailleurs tout aussi bien s’agir d’une application ou d’un système d’exploitation complet. Ce sont des machines virtuelles complètes et préréglées, et n’ont donc plus qu’à être utilisées comme telles avec n’importe quel produit VMware.
Par Vincent Hermann Publiée le 30/10/2006 à 10:58
Publicité