Bénéfices : Sony s'effondre, Nintendo explose

Comme une odeur de batterie grillée dans l'air 100
C'est une année très importante pour Sony et Nintendo, et les deux marques japonaises s'apprêtent à la terminer dans des situations bien différentes. Alors que les deux concurrents se préparent à une guerre sans merci dans le secteur des consoles de jeu, Sony fait aussi face à la rivalité Blu-Ray contre HD-DVD, une guerre des formats qui se jouera aussi dans les deux années à venir. Il faudra être solide, mais Sony termine très mal l'année, confrontée à l'affaire de ses batteries incendiaires, dont 9,6 millions d'exemplaires furent rappelés aux frais du Japonais.

Sony en berne
dell portable batterieEt Sony en ressent gravement les effets. Les bénéfices de la firme plongent littéralement dans le rouge par rapport à l'année dernière. Les profits de la firme japonaise sont 94 % moins importants que ceux de la même période de l'année dernière (juillet à septembre). Une chute directement imputable au rappel massif de batteries, mais aussi au début de la production de PS3.

Les bénéfices nets de Sony pour ce dernier trimestre sont exactement de 1,7 milliard de yens (11,3 millions d'euros), contre 28,5 milliards de yens l'année dernière (189,5 millions d'euros). Les ventes globales de Sony ont pourtant augmenté de 8 %, vers les 12,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, mais Sony n'a pas pu jouir de grands bénéfices à cause du coûteux rappel de ses batteries défectueuses. Le division jeux vidéo de Sony est en perte sèche de 289 millions d'euros, elle paye encore les frais de recherche et développement de la PS3.

Malgré des ventes qui devraient terminer en hausse de 10 % à la fin de l'année fiscale 2006, Sony doit revoir ses résultats à la baisse, de 38 % par rapport à l'année précédente.

Nintendo en fête
Nintendo DS LiteChez Nintendo en revanche, on regarde l'argent arriver en masse. Comme prévu, les bénéfices du second trimestre 2006 sont en hausse de 72 % par rapport au même trimestre de l'année dernière. Entre les mois d'avril et septembre, les bénéfices sont en hausse de 48,4 % par rapport à l'année précédente : de 243.7 millions à 361,7 millions d'euros. Des bénéfices dus en grande partie au succès mondial de la console portable Nintendo DS.

Le chiffre d'affaires de Nintendo est en hausse de 69,4 % par rapport à l'année précédente pour la période d'avril à septembre, il atteint 1,98 milliard d'euros. Un succès localisé en grande partie au Japon, où la marque a réalisé 828 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 616 millions d'euros en Amérique du Nord, et 518 millions d'euros en Europe.

Au total, Nintendo a vendu 10,9 millions de DS durant les 6 premiers mois de l'année 2006, soit 3,57 millions de plus l'année précédente à la même période. En tout, Nintendo estime pouvoir écouler 26,82 millions de DS dans le monde avant la fin de vie de la console.
Publiée le 27/10/2006 à 10:02
Publicité