Filtrage : le domaine Spamhaus ne sera pas suspendu

Pas de filtrage de pierre 16
spamhausSpamhaus, association anglaise de lutte contre le spam, était condamnée en septembre à 11,7 millions de dollars de dommages-intérêts par la justice américaine. Les racines de cette sanction sont à rechercher dans sa gestion de la liste noire, utilisée par des millions de personnes et d’entités, spécialement pour un domaine : celui de e360insight, qui avait été placé dans cette liste des spammeurs.

Un placement totalement illégitime, selon cette société. Spamhaus a toujours refusé de lui payer cette somme, campant sur ses positions. Pour la faire plier, e360insight tenta en justice d’obtenir la suspension de spamhaus.org, en attendant le paiement. Fait surprenant, la demande fut adressée aussi bien contre son registrar (la société où est déposé le domaine spamhaus.org) qu’auprès de l’Icann. Manque de chance, l’Icann s’était déclarée incompétente pour effectuer un tel filtrage, mais on attendait encore la décision de justice.

Charles P. Kocoras, le juge fédéral en charge du dossier Spamhaus, a finalement rejeté la demande de e360insight. En substance, il motive sa décision par un problème de proportionnalité : la demande est trop vaste pour qu’il y soit donné droit. La suspension du domaine aurait en effet « coupé toutes les activités légales du site, et pas seulement celle qui est en contravention ». Une sanction hors de toute relation avec la gravité de la conduite reprochée. A l'avenir, le combat se poursuit contre la décision initiale contre laquelle Spamhaus a fait appel aux États-Unis

Les arguments de SpamHaus ont semble-t-il joué à plein régime puisque 50 milliards de mails n’auraient plus été filtrés quotidiennement, chez 650 millions de boîtes mails, dont celles des grandes institutions et sociétés américaines.
Par Marc Rees Publiée le 23/10/2006 à 09:37 - Source : Ars Technica
Publicité