S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Allofmp3, asphyxié par Visa et Mastercard, vise la gratuité

Qui se paye la tête de qui ?

L’affaire du russe AllofMP3.com est symptomatique des moyens économiques, politiques ou juridiques à dispositions pour asphyxier un site commercial en deux temps, trois mouvements. Visa et MasterCard ont tout simplement stoppé les transactions faites avec leurs moyens de paiement vers le site AllofMP3. Chaque tentative d’achat d’albums sera ainsi vouée à l’échec pour le client porteur d’un moyen de paiement maison. « Cette mesure a été prise en concordance avec une loi votée en Russie et les dispositions de base internationales en matière de copyright et propriété intellectuelle ». La décision de Mastercard remonte dans les faits au mois d’août dernier.

allofmp3

Dans le même temps, alors que la mort du site devient une condition pour l’entrée de la Russie dans l’OMC, AllofMP3 a réaffirmé dans une conférence de presse la légalité de son site, du fait d’accords signés avec un organisme plus ou moins représentatif des auteurs dans le pays ( le Russian Multimedia and Internet Society ou ROMS). Un contrat sans légitimité, selon l’IFPI et la RIAA qui ne reconnaissent aucun lien avec le ROMS. « En six ans, nous n’avons jamais été condamnés par une cour russe ou déclarés dans l’illégalité » rétorque, torse bombé, le porte-parole de la société. Dans sa conférence de presse, AllofMP3 signale avoir « proposé de payer aux Majors les redevances qu'elles se réclament, mais l’offre a [aurait] été repoussée »

En plus de la vente d'albums MP3 à prix cassé (3 dollars environ), Allofmp3 se réserve un nouveau coup médiatique: selon l'International Herald Tribune, le site envisage maintenant de proposer au téléchargement des milliers de morceaux gratuitement (le service est en route). Le financement se fera en échange de publicités affichées avant chaque download. Ce modèle n'a rien de choquant puisqu'il suit fidèlement celui soutenu par Universal et EMI via le site new-yorkais Spiralfrog
Publiée le 19/10/2006 à 10:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;