S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

IBM et Yahoo publient leurs résultats financiers

Bientôt, ils appartiendront à PCI... (ou pas)

Après Intel, IBM et Yahoo viennent de publier leurs résultats financiers. Ces deux entreprises ne connaissent habituellement pas de problèmes financiers sérieux ces derniers temps, cependant comme vous allez le voir ci-dessous, Yahoo n'est pas à la fête, tandis que le géant IBM continue son ascension.

Pour IBM : « Je vais bien, tout va bien »
Il y a quelques mois, dans le bilan des résultats financiers pour le deuxième trimestre 2006, IBM était bon leader en termes de chiffre d'affaires, Microsoft étant la seule firme à devancer Big Blue en ce qui concerne les bénéfices. Et même s'il manquait Hewlett-Packard, au chiffre d'affaires similaire, IBM reste et restera probablement encore longtemps un « monstre » dans le secteur de la haute technologie. Son nombre de brevets déposés, bien supérieur à Microsoft, en atteste.

Avec 21,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 2 milliards de bénéfices au deuxième trimestre 2006, IBM avait déjà une forme olympique. Au troisième trimestre de cette année, IBM annonce un chiffre d'affaires de 22,6 milliards de dollars, pour un bénéfice de 2,22 milliards. Comparés à l'année dernière, une mauvaise année il est vrai, ses bénéfices sont en hausse de 47 %. Tout va bien pour IBM donc.

Pour Yahoo, point de Google Attitude
yahooYahoo pour sa part voit son bénéfice reculer d'une façon quasi identique à Intel, puisqu'il chute de 38%, passant à 158,5 millions de dollars, contre 253,8 millions en 2005. Ces mauvais résultats ne devraient cependant pas durer longtemps, puisque lors de ce trimestre, Yahoo a versé 80 millions de dollars liés aux stock-options, ce qui ne se répétera pas avant un moment.

Le chiffre d'affaires de Yahoo est d'ailleurs en hausse de 19% (par rapport à 2005) en s'établissant à 1,58 milliard de dollars. Au trimestre précédent, Yahoo annonçait un CA de 1,12 milliard de dollars, et un bénéfice de 164 millions. Il n'y a donc pas péril en la demeure, bien que cette stagnation du bénéfice inquiète, tandis que Google, dont les résultats sont attendus incessamment, affichait il y a trois mois un bénéfice de 721 millions de dollars.

D'ici quelques semaines, un bilan des résultats financiers de toutes les entreprises « high tech » sera publié, à l'instar de notre article du 13 août dernier.

Publiée le 18/10/2006 à 11:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;