Pour Sony, la Wii et la Xbox 360 sont un peu chères

Tiens, ça me rappelle une vague histoire d'hôpital et de charité... 320
PS3Des propos étranges émanent parfois de Sony. Au mois de mai dernier, Ken Kutaragi, PDG de Sony Entertainement, estimait que la PlayStation 3 n’était pas spécialement chère étant donné son équipement supérieur. Plus récemment, Jamie McDonald expliquait pour sa part que le retard en Europe de la console n’aurait finalement aucune conséquence, car les « consommateurs européens ont prouvé qu'historiquement ils ne s'en préoccupaient pas, parce qu'ils finissent par acheter autant de PlayStation, si ce n'est plus, que les États-Unis et le Japon. En Europe, il ne semble pas que la sortie tardive de nos plateformes après les USA et le Japon - à long terme - affecte les consommateurs. »

Puisque l’on répète souvent que « jamais deux sans trois », il fallait donc compléter cette trilogie des annonces qui ne passent pas inaperçues, et c’est désormais chose faite. En effet, Michael Ephraim, de Sony Australie, vient jeter un pavé dans la mare en donnant son avis sur la situation actuelle des consoles. Pour lui, le constat est simple : la Wii et la Xbox 360 sont trop chères en regard de leurs caractéristiques et des services qu’elles peuvent rendre.

Des propos qui peuvent largement surprendre. Rappelons quand même quels sont les différents tarifs que l’on trouve actuellement sur le marché des consoles pour la nouvelle génération :
  • Microsoft Xbox 360 : seule console de nouvelle génération à être disponible, et ce depuis un an déjà, on la trouve à environ 300€ dans son édition de base, et 400€ en pack « Premium »
  • Nintendo Wii : disponible partout dans le monde entre la fin novembre et au plus tard le 8 décembre en Europe, son prix sera d’environ 250€
  • PlayStation 3 : annoncée pour le 11 novembre au japon et le 17 aux États-Unis, la console ne sera pas disponible avant mars en Europe. Les tarifs qui étaient prévus étaient de l’ordre de 500 dollars pour la version de base et 600 pour la version Premium, donnant à peu près les mêmes chiffres après la conversion en euros.
WiiDernièrement toutefois, une annonce de la firme nippone a changé légèrement la donne, puisqu’une baisse de 20% du tarif de la console a été consentie. Si l’annonce est certaine pour le Japon, elle devrait se répercuter également sur les États-Unis, bien que l’information reste pour le moment conditionnelle. Les tarifs seraient alors de l’ordre de 400 dollars pour la version standard et 480 pour la version « Premium ». À noter que la version standard se retrouverait au même rang que la version Premium de la Xbox 360. Microsoft pourrait alors décider de baisser légèrement le prix de sa console afin d’accentuer la différence.

Petite projection en France. Nous trouverons bientôt, pour chaque constructeur, une offre de base : la Wii à 250€, la Xbox 360 à 300€ et la PlayStation 3 à 400€ si d’aventure la baisse japonaise était répercutée dans le reste du monde. Ces différences de prix sont d’ailleurs à peu près les mêmes dans le reste du monde. XboxOn imagine mal que Sony puisse critiquer le prix des autres consoles quand la firme occupe elle-même le haut du podium sans aucune équivoque. Le fait est qu’un acheteur disposant d’un budget de 400€ par exemple aura à considérer les choix qui s’offrent à lui : acheter une PlayStation 3 de base, ou par exemple une Wii qui serait alors accompagnée probablement de trois jeux supplémentaires, ou encore d’une Xbox 360 et de deux jeux.

Sony a tout intérêt à ce que sa console présente un véritable attrait, tant par la qualité des jeux que par leur nombre au lancement de la console. La firme compte également sur la présence d’un lecteur Blu-ray intégré, mais cet argument risque de rester assez faible dans un premier temps, car la haute-définition suppose que l’acheteur soit équipé au minimum d’un téléviseur adéquat.
Par Vincent Hermann Publiée le 12/10/2006 à 10:36 - Source : Daily Tech
Publicité