S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Internet Explorer 7, Firefox 2.0 : le mois des navigateurs

3...2...1...Fight !

internetCe mois-ci verra les sorties d’Internet Explorer 7.0 et de Firefox 2.0. Les deux nouvelles moutures de ces navigateurs sortiront très probablement à seulement quelques jours d’intervalle, les versions définitives devant sortir à la fin du mois.

Chacune de ces nouvelles éditions proposera une foule d’améliorations. Firefox 2.0 capitalisera sur le succès de la version 1.5 et proposera, entre autres, les améliorations suivantes :
  • Un nouveau thème par défaut remis au goût du jour (mais qui ne sera pas du goût de tout le monde)
  • Une protection anti-phishing intégrée
  • De meilleures capacités de recherche
  • De plus amples possibilités dans la gestion des onglets, comme la restauration de ceux ouverts en cas de plantage du navigateur et l’ouverture des fenêtres se fait par défaut dans des onglets
  • La restauration de sessions : à la réouverture du navigateur, tous les onglets précédemment ouverts lors de la fermeture se relancent, les téléchargements se poursuivent et le texte saisi se réinscrit
  • Des améliorations dans la prévisualisation et l’inscription aux flux RSS
  • Une correction orthographique intégrée
  • Des « titres vivants » : une forme de marque-page dont le titre change régulièrement pour refléter les mises à jour les plus récentes des sites
  • Un système amélioré d’intégration des extensions pour une gestion plus simple des extensions et thèmes, désormais gérés au sein d’une même interface
  • JavaScript 1.7
  • Le système de recherche accepte désormais tous les plug-ins développés avec Sherlock et OpenSearch tout en permettant les suggestions lorsque l’on écrit des mots dans le champ de recherche
  • Intégration du support du texte SVG
  • Nouvel installeur pour la version Windows
  • Support du stockage des données structurées côté client pour une meilleure gestion des transactions en ligne et de meilleures performances lors du traitement d’un grand nombre de données avec des documents ou des boîtes aux lettres électroniques. Cette intégration est basée sur les spécifications WHATWG.
firefox

Internet Explorer 7.0, pour sa part, changera beaucoup plus la donne vis-à-vis de l’actuelle version 6.0 du navigateur de Microsoft. La nouvelle mouture apportera, entre autres encore une fois, les changements suivantes :
  • Une nouvelle interface
  • Des options avancées d’impression
  • Un champ de recherche Live Search intégré dans le cadre du navigateur
  • Une nouvelle gestion des favoris
  • La prise en charge des flux RSS
  • L’intégration de la navigation par onglets
  • La fonction Quick Tabs créant une page pour afficher les miniatures de toutes les pages ouvertes
  • La possibilité de grouper les onglets
  • Une fonction Zoom
  • Une gestion des contrôles ActiveX par opt-in : les contrôles doivent être activés manuellement, ils ne le sont plus par défaut
  • Un filtre anti-phishing
  • Une sécurité pour empêcher l’exécution de scripts entre plusieurs domaines
  • Une fonction rapide d’effacement des traces
  • Une protection anti-spoofing pour les adresses web internationales
  • Une fonction de restauration rapide des paramètres par défaut
  • Un mode protégé semblable à un fonctionnement de type « sand-box » (niveau bas d’intégrité, surtout sous Vista)
  • Un contrôle parental
  • Un support amélioré des standards et des CSS
  • Support du canal alpha pour les PNG
  • Support des extensions Open Search
ie7

Bien que la version actuellement téléchargeable d’Internet Explorer 7.0 soit la RC1 (Release Candidate 1), le navigateur en est en fait déjà à la RC3. Par ailleurs, la RC3 de Firefox 2.0, actuellement en RC2, est prévue en théorie pour le 16 octobre, alors que le 26 sera organisée une soirée officielle sur Paris pour le lancement du nouveau navigateur de Mozilla. Pour rappel, le lancement d’Internet Explorer 7.0 se fera via les mises à jour automatiques de Windows (XP SP2) avec la possibilité pour les entreprises, via un petit utilitaire, de bloquer cette installation de manière indéfinie.

Microsoft pourrait damer le pion à Mozilla, mais les aficionados de Firefox ne devraient pas s’en émouvoir outre mesure.
Publiée le 11/10/2006 à 11:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;