La mort de AllofMP3, condition d'entrée de la Russie à l'OMC

Un net bien net 53
Moscou aura donc succombé aux pressions et aux charmes. Les États-Unis mettent un peu plus la pression sur la Russie afin d’éradiquer du web le site AllofMP3. « J’ai du mal à imaginer la Russie devenir un membre du l’Organisation Mondiale du Commerce, et avoir un site comme celui-ci en activité, qui est une si flagrante violation des droits de propriété intellectuelle », estime Susan Schwab, la Représentante américaine au Commerce. Ce membre très important de l’administration Bush conditionne donc en des mots peu diplomatiques, l’entrée à allofmp3.coml’OMC de la Russie à l’éradication d’un seul site web.

Sous un autre angle, cela montre à quel point l’influence de la RIAA et derrière, celle de l’industrie de la Culture, s'exerce auprès du pouvoir. Comme un heureux hasard, ce coup de griffe médiatisé intervient à quelques jours de la rencontre à Genève du président Bush avec Vladimir Poutine avec pour objet des négociations à l’entrée de la Russie dans l’Organisation.

Cet été, la Russie a tenté de faire bonne mesure en ratifiant une loi qui punit jusqu’à 5 ans de prison la distribution de données contrefaites, texte, musique ou vidéo. Allofmp3.com est pointé du doigt par la RIAA et l’IFPI depuis de nombreuses années, car soupçonné de vendre des albums au format MP3, sans DRM, à prix cassés (deux ou trois dollars…), sans l’autorisation des ayants droit.

Pour sa défense, AllofMP3 revendique des autorisations décrochées par certains organismes russes (la ROMS). Des organismes illégitimes et non représentatifs, répond l’Ifpi. Légitime ou non, AllofMP3 reste surtout la preuve qu’une simple petite brèche dans l’édifice mondial et juridique de l’industrie de la musique en ligne, peut menacer toutes ses fondations.
Publiée le 05/10/2006 à 15:12 - Source : the Age
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité