R600 d'ATI : 500 millions de transistors à plus de 700 MHz

Ca fait combien en joules ? 56
Les informations sur le G80 et le R600 commencent d'ores et déjà à filtrer. Ainsi, après les photos du premier (Cf. cette actualité), censé sortir d'ici à Noël, ce sont les caractéristiques du second qui parviennent aux différents acteurs de la scène 3D, mais au compte-gouttes.

Aujourd'hui, on apprend donc que la future puce DirectX 10 d'ATI, qui devrait consommer plus de 250 watts et dissiper une chaleur certaine selon nos dernières informations, serait composée de pas moins de 500 millions de transistors.

Pour vous faire une idée, sachez que le G71, la puce au coeur des GeForce 79xx dispose de quelques 278 millions de transistors, alors qu'un Core 2 Duo en affiche 290 millions au compteur. Ce chiffre est donc tout bonnement énorme, mais à mettre en parallèle avec le nombre d'unités de shaders qui serait de 64 au total.

Ces dernières seront d'ailleurs unifiées, et donc aptes à gérer pixel shaders et vertex shaders. Le tout devrait être cadencé aux environs de 700 MHz, fonction de la qualité des puces, de leur finesse de gravure et du rendement des waffers.

Reste à connaître les autres détails de l'architecture et quelles seront les autres innovations, au niveau des filtrages améliorant la qualité de l'image notamment.

Mais il ne faudra pas oublier les performances réelles, plus importantes que les chiffres théoriques, que ce soit dans les futures applications DirectX 10 comme les actuelles, qui utilisent DirectX 9.0c.

Quoi qu'il en soit, rendez-vous après Noël puisque le petit dernier du caribou ne devrait pas voir le jour avant 2007.
Publiée le 02/10/2006 à 15:25 - Source : The INQ
Publicité