Lenovo enquête lui aussi sur les batteries Sony

Le feuuuuu ça brûûûûle, et l'eauuuuu ça mouuuuuuille ! 20

ibm portable batterieLe Japonais Sony semble devoir traîner un boulet de plusieurs tonnes en ce qui concerne ses fameuses batteries surchauffantes. Alors que l'histoire date aujourd'hui de plusieurs mois, même si l'affaire n'a explosé qu'à partir de la mi-août, ces batteries entretiennent une actualité brûlante. Ainsi, après le rappel par Toshiba de pas moins de 340 000 portables, et tout récemment le barbecue d'un ordinateur mobile Dell dans les laboratoires de Yahoo, voilà que le Chinois Lenovo s'inquiète lui aussi de ces coups de chaud potentiellement dangereux.

Troisième constructeur mondial d'ordinateurs après Dell et Hewlett-Packard depuis son rachat de la division PC d'IBM, Lenovo a commencé à sérieusement s'inquiéter de ce problème suite à une actualité incendiaire que nous avons publiée la semaine dernière. Un portable, un Lenovo ThinkPad T43 – information qui nous était inconnue à l'époque – a en effet créé la mauvaise surprise de surchauffer le 16 septembre dans l'aéroport international de Los Angeles. Le détenteur du portable n'a pas fait dans la discrétion en courant puis en lançant sur le sol son portable chaud comme la braise, qui a commencé à faire quelques étincelles pour finalement prendre feu.

Pour le moment, la cause du problème n'a pas été révélée, mais les suspicions se dirigent logiquement vers les batteries Sony. La batterie qui équipait le ThinkPad en question était en effet exactement la même que celles qui ont été rappelées par Dell et Apple, aurait affirmé un porte-parole de Lenovo. Sony et Lenovo enquêtent donc sur ce sujet ardent, histoire d'éviter de faire une énième raclette...

Par Nil Sanyas Publiée le 25/09/2006 à 10:53 - Source : Reuters
Publicité