Vista : quand les analystes changent d'avis

On prend les mêmes, et on recommence 94
Depuis la sortie de la Release Candidate 1 de Vista, un grand nombre d’utilisateurs a testé le système d’exploitation de Microsoft. Au niveau des analystes en particulier, le résultat était mitigé il y a deux semaines. Les choses ont bien changé.

Retournement de situation dans le monde des cabinets d’analyse et des partenaires de Microsoft. Lorsque la bêta 2 de Vista est sortie, beaucoup, dont Gartner et Jupiter Research, estimaient que l’avancement du système était tel qu’un nouveau retard était à prévoir. Aujourd’hui cependant, deux semaines après la sortie de la première Release Candidate, nombreux sont les analystes à revenir sur leurs affirmations. Beaucoup déclarent en effet que l’écart avec la bêta 2 est très important et que de gros progrès ont été accomplis en termes de stabilité et de performances.

Chacun y va de sa petite expérience personnelle, tant sur PC de bureau que sur portable. Matt Scherocman par exemple, un directeur de PCMS IT Advisor, indique que l’un des plus gros progrès réalisés vient de la compatibilité générale avec les applications tierces. Rick Sherlund, du cabinet Goldman Sachs, revient sur ses propos du temps de la bêta 2 et prévient désormais que le retard n’est absolument plus certain : « Nous n’en sommes plus si sûrs. »

Ken Winell, PDG du partenaire ExpertCollab, s’estime « heureux de voir que Microsoft est revenu dans la course. J’ai testé la RC1 de Vista sur un certain nombre de portables Latitude de Dell (D610, D620 et D800) et j'ai constaté de bonnes performances sur les processeurs dual core, avec cependant des performances moindres sur les machines Centrino. »

« Nous avons remarqué une amélioration appuyée avec la RC1 et nous sommes très heureux des progrès. Le support des pilotes a été particulièrement amélioré par rapport à la bêta 2, la stabilité et les performances sont bien meilleures et l’expérience générale est plus propre. Nous avons eu quelques problèmes en cours de route, mais rien de plus que ce à quoi nous nous attendions lorsque nous avons débuté le processus de test et d’installation avec nos clients » estime Neil Rosenberg, PDG de Quality Technology Solutions.

Et la ronde des analystes et partenaires continue : meilleure sécurité, performances accrues, potentiel des recherches, interface, gestion des pilotes, gestion de la mémoire, tout y est passé. Andrew Brust, PDG de Twentysix New-York, résume le tout en décrivant Vista comme « pas parfait. Mais solide. » On ne s’ennuie jamais décidément dans le monde de l’informatique.

Puisque nous parlons de Vista, il est à noter que Jim Allchin, codirecteur de la division Windows chez Microsoft, a fait circuler une petite encyclique aux partenaires de la firme. Il indique notamment aux partenaires que Vista permettra la création d’interfaces « cool » et qu’il ne faut pas hésiter à puiser dans les capacités graphiques offertes par le système. Concernant l'interface actuelle de la Vista, il apparaît clairement désormais qu'elle n'est pas finalisée. Et c’est d’ailleurs exactement le même message qu’Apple fait parvenir à ses testeurs : l’interface finale de Léopard ne sera dévoilée qu’au lancement officiel du système.
Par Vincent Hermann Publiée le 20/09/2006 à 11:43 - Source : CRN
Publicité