Free confirme son réseau de fibres optiques jusqu'à l'abonné

Sous les pavés, les fibres 83
fibre optiqueFree vient de confirmer officiellement les rumeurs jusqu’à lors entendues : le FAI, propriété d’Iliad va déployer un réseau de boucle locale en fibres otiques (FTTH, fiber to the home) à Paris. Le projet ne fait pas dans la demi-mesure puisque la capitale deviendra ainsi la première ville européenne « entièrement fibrée ». On ne connaît pas encore le planning exact mais l’on promet « à chaque foyer des zones concernées, une fibre optique dédiée pour ses usages multimédias ». Et le communiqué d’évoquer de manière non exhaustive, les applications types TV HD multiposte ou contenus vidéo autoproduits. Le tout avec une meilleure qualité, assure-t-on : « Pas d’erreur de câblage, débits identiques quelle que soit la distance, des débits symétriques virtuellement illimités. »

La question se pose maintenant de savoir, outre les modalités tarifaires, si d’autres collectivités pourront également participer à l’aventure. Le FAI fait en tout cas d’une pierre, deux coups : non seulement, il se paye le luxe d’une totale indépendance par rapport à France Telecom avec, à terme, des marges améliorées, mais il répond de plus au projet Paris Ville Numérique, initié par la Ville de Paris. Par une délibération du 10 juillet, la municipalité a ainsi autorisé le déploiement de plusieurs milliers de kilomètres de fibres optiques et ce, à travers une convention d’autorisation d’occupation du domaine public.

Le projet de Free correspond justement à la mise en chantier d’un réseau de communication à très haut débit pour l’ensemble de la capitale. Outre la concentration des abonnés, la ville profite d’un réseau de galeries souterraines, limitant mécaniquement les frais (pas ou peu de tranchées à creuser, etc.). À l’horizon 2010,avait précisé Paris (voir notre actualité), près de 10 000 kilomètres de fibre optique devraient être déroulés dans la capitale, avec dans le lot, les précieux 400 derniers mètres jusqu’aux immeubles. L’installation de ce réseau de fibres par Free nécessitera sans nul doute un investissement conséquent, mais la mairie avait promis, début juillet, d’abaisser le montant de la redevance perçue sur les derniers tronçons.
Publiée le 11/09/2006 à 08:58
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité