TDK : le Blu-Ray 50 Go commercialisé et prototype de 200 Go

Le Blu-Ray voit la vie en rose 50
Un communiqué de la société affirmait en avril dernier que TDK « était en train de développer le premier disque Blu-Ray de 200 Go au monde » (voir notre actualité). Voilà qui est fait : à l'occasion de l'IFA 2006, la société a annoncé officiellement la mise au point d’un prototype de disque Blu-Ray d'une capacité de 200 Go, doublant le précédent record, déjà à son actif, de 100Go. Ce disque, dont la mise en vente n’est pas encore annoncée, « permettra de stocker près de 18 heures de vidéo en haute définition (encodée à 24 Mbit/s) ».

D’une seule face, ces disques profitent d’une nouvelle technologie de gravure ultra fine, offrant 33,3Go pour chacune de ses 6 couches, tout en restant dans les normes de tolérance pour les spécifications de lectures des Blu-Ray.  « La feuille de route particulièrement ambitieuse du Blu-Ray s'avère désormais parfaitement réaliste et des événements comme celui-ci montrent la valeur à long terme de ce format contre celui de ses concurrents », explique le fabricant. Comme indiqué, le disque dispose d’une couche spéciale nommée Durabis 2, un revêtement augmentant considérablement la résistance du disque aux rayures et aux traces de doigts.

TDK a également annoncé la commercialisation dans quelques jours des premiers Blu-ray 50 Go, pour un prix de €35 ($44.81) pour un Blu-Ray disk recordable, et €45 ($57.60) pour un BD-RE (pour Blu-ray disk rewritable). TDK fait partie de la Blu-Ray association (BDA), aux côtés d’Hitachi, LG, Matsushita (Panasonic), Mitsubishi, Pioneer, Philips, Samsung, Apple, HP, Dell, Sharp, Sony, et Thomson.

TDK
Par Marc Rees Publiée le 05/09/2006 à 15:31 - Source : Multiples