Foxconn poursuit deux journalistes sur l'affaire iPod City

Presse à scandale 22
Le Shanghai Daily rapporte que le géant taïwanais Foxconn (aussi connu sous le nom de Hon Hai Precision Industry) engage un procès contre deux journalistes du China Business News, Weng Bao et Wang You. Selon Foxconn, les deux auraient « terni la réputation » de la société en révélant l'affaire « iPod City », qui met en cause les conditions de travail des employés des usines de Foxconn.

Les deux plaintes sont les plus importantes demandes enregistrées par la justice chinoise : Foxconn exige 20 millions de yuans (1,974 millions d'euros) de la part de Wang You, et 10 millions de yuans (987 000 €) pour Weng, des sommes encore jamais atteintes pour des dommages et intérêts en Chine.

foxconn

Les deux journalistes chinois en question sont à l'origine du scandale « iPod City », révélé par un journal anglais. Ils affirment avoir constaté des conditions de travail inacceptables dans les usines de la région de Shenzhen : 12 heures de travail par jour pour seulement 1000 yuans par mois, interdiction de parler entre employés, obligation de rester debout en travaillant, etc.

Quant au journal China Business News il « reste fermement du côté des deux journalistes, et supportera toutes les conséquences possibles de cette affaire ». Ce n'est pas la première fois que Foxconn poursuit des journalistes pour le même type de raisons. En mai 2004, la société avait exigé 30 millions de dollars taiwanais (730 000 euros) d'un journaliste taiwanais qui avait écrit un article négatif sur la société, pour finalement abandonner les poursuites sous la pression des syndicats de journalistes chinois.

Apple, principal concerné par le scandale « iPod City », a depuis rendu un rapport affirmant que les conditions globales de travail des employés de Foxconn sont acceptables, mis à part quelques violations mineures à régler.
Publiée le 30/08/2006 à 10:30
Publicité