Universal : de la musique gratuite en échange de pub

Like a (buvez Orangina!) Virgin 70
Universal vient de signer un accord de distribution avec SpiralFrog, société basée à New York. Celle-ci va ouvrir un nouveau service de téléchargement : il s’agira de concurrencer les plateformes classiques, l’omniprésent iTunes en tête, avec un nouvel angle d’attaque.

spiralfrog

Le business plan de SpiralFrog repose ainsi sur une distribution gratuite de musique en échange de publicité. Les détails et les modalités techniques ne sont pas encore donnés. On sait seulement que les revenus publicitaires seront partagés entre l’éditeur et Universal. Le montage semble bien rodé : les annonceurs auront la certitude d’atteindre une forte visibilité, puisque leur pub sera un passage obligatoire. Quant aux consommateurs, ils pourront accéder à un stock de musique sans se plonger tête première dans les services P2P habituels, espèrent ses instigateurs.

Le service sera ouvert sans doute en décembre 2006, époque toujours faste en terme de consommation. Toutefois, précisons qu’il ne sera disponible qu’aux États-Unis et au Canada, du moins pour l’instant. L'initiative tranche avec l'analyse de Pascal Nègre qui déclarait lors d'une campagne anti-piratage ("la musique gratuite à un prix") : « les internautes auront bientôt le choix entre musique gratuite et payante. Dès qu'ils auront ce choix, nous attaquerons. La campagne est là pour les informer des risques qu'ils prennent : ils ne pourront plus dire qu'ils sont surpris ». Une alternative surprenante viendrait ainsi d'être découverte...
Par Marc Rees Publiée le 29/08/2006 à 15:03 - Source : Reuters
Publicité