La musique en ligne, au secours du marché musical

Kyo on line ? 59
Selon une étude de ScreenDigest, le marché de la musique en ligne en Europe devrait atteindre 280 millions d’euros d’ici la fin de l’année 2006. Un chiffre à apprécier à la lumière des résultats en 2005 puisque ce marché ne représenterait alors que 121 millions d’euros. Mieux encore, le chiffre devrait même dépasser les 1,1 milliard d’euros d’ici quatre ans, traduisant une véritable explosion du secteur. Un bémol dans ce paysage fleuri : « les ventes en lignes ne vont pas suffire à stopper le déclin des ventes de musiques » estime le cabinet, incitant du coup l’industrie musicale à œuvrer d’une manière plus efficiente sur le marché en ligne. Cette description rejoint en partie celle du Snep dans une précédente étude.

jazz musique  guitare « L'industrie a besoin d'exploiter au mieux le potentiel des nouvelles plateformes musicales » renchérit Dan Cryan, auteur du rapport, qui souligne que les habitudes des consommateurs doivent être mieux appréhendées. De même, une autre clé sera que l’industrie du disque cesse de se lamenter sur son sort ou de dramatiser sur le thème de la fin du disque.

Selon les chiffres glanés auprès de l'International Federation of the Phonograhic Industry (IFPI) il y aurait une baisse du piratage, avec moins de fichiers disponibles sur les plateformes d’échanges. Rien n’est indiqué sur les méthodes de calculs, mais ce chiffre serait tombé de 1,1 milliard en 2003 à 885 millions en 2005. L’IPFI avait annoncé voilà peu la démultiplication des sites de téléchargements légaux (il y en aurait 360 dans le monde). L’association incite toujours les gouvernements à renforcer leurs législations, comprendre par là transposer les traités de l’OMPI à l’instar de la directive Eucd et sa sœur gigogne, la loi DADVSI, en protégeant juridiquement les DRM contre les contournements techniques. Sans trop s’émouvoir des questions d’interopérabilité, pour l’instant..

D’après ScreenDigest, il y aurait 29 millions de baladeurs numériques vendus en Europe en 2005, et 80 millions en 2010. Un marché qui tirerait nécessairement à la hausse l’achat de musique sur les plateformes de téléchargements.
Publiée le 25/08/2006 à 10:49 - Source : Reuters
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité