Sun Microsystems annonce des pertes mais un CA en hausse

Sous le soleil des troooooopiques ! 11

Sun Microsystems, à l'origine de la technologie Java et du système Solaris, et qui, rappelons-le, a été créée en 1982, a publié hier ses résultats pour le deuxième trimestre 2006, qui est aussi son quatrième trimestre fiscal. Ces derniers sont symptomatiques d'une forte hausse des dépenses du géant américain, puisque son chiffre d'affaires a augmenté de près d'un milliard de $, passant il y a un an de 2,974 milliards, à 3,828 milliards de $ cette année. Or dans le même temps, Sun annonce des pertes de l'ordre de 301 millions de $, contre 50 millions de bénéfices l'année précédente.

Sun, acronyme de Stanford University Network, qui a racheté StarOffice à la fin des années '90, n'est pas particulièrement inquietée par ses résultats. En effet, la très forte croissance de son chiffre d'affaires devrait lui permettre de renouer aisément avec des bénéfices élevés. D'après son actuel et tout récent président Jonathan Schwartz, Solaris OS a dépassé le cap des 5 millions d'exemplaires vendus lors du dernier trimestre, et la croissance de son entreprise n'a jamais été aussi performante depuis l'an 2000.

Il faut noter que Sun est dans une période assez délicate depuis quelques années. En effet, l'entreprise basée à Santa-Clara affiche rarement des bénéfices, comme le prouvent ses derniers résultats. Outre les pertes du dernier trimestre, le géant cumule 864 millions de $ de pertes lors des quatre derniers trimestres et 107 millions de $ de pertes l'année d'avant. Et les années précédentes sont du même acabit. Renouer durablement avec des bénéfices commence donc à être capital, malgré un chiffre d'affaires élevé.

Quelques milliers de licenciements ont d'ailleurs déjà été faits ces dernières années pour réduire les coûts de la société américaine, et d'autres suppressions d'emplois sont encore à venir à travers le monde.

Reste que nous sommes encore loin de la prodigieuse perte de 2,28 milliards de $ annoncée en 2003. Des pertes néanmoins exceptionnelles, puisque rapidement ramenées à la normale le trimestre suivant.

Par Nil Sanyas Publiée le 26/07/2006 à 10:30 - Source : Sun
Publicité