Grâce à Google, vérifiez le trafic sur votre téléphone portable

Manquerait plus d'être accusé de téléphoner en conduisant... 6

Google s'arrêtera-t-il un jour ? Fort de son service Google Maps, plus ou moins rudement concurrencé selon les pays, mais toujours solide leader, Google compte exploiter son bébé au maximum. Rappelons que Google a proposé son fameux service (Local) l'année dernière aux citoyens américains et canadiens via leur téléphone portable, sous le nom de GLM, Google Local for Mobile. Limité à l'époque à certains opérateurs américains, ce service a connu un certain succès. Aujourd'hui, GMM, Google Maps for Mobile, disponible en langue française - allez sur www.google.fr/gmm avec votre portable si cela vous intéresse - se voit une nouvelle fois évoluer, du moins pour les personnes logeant dans certaines villes américaines dans un premier temps.

En effet, si vous habitez dans l'une des trente plus grandes villes des États-Unis, vous pourrez non seulement via votre mobile vous situer facilement, vous pourrez chercher un endroit précisément, mais mieux encore, vous pourrez dorénavant connaître le trafic routier, ceci en temps réel. Le géant basé à Mountain View en Californie compte annoncer l'apparition de l'option "show trafic" aujourd'hui-même.

google local mobile


Le fonctionnement de cette option est très simple. Trois couleurs bien différentes préciseront l'état de la route : vert, orange (ou jaune) et rouge, pour un état de la route que vous pouvez deviner aisément. Disponible complètement dans 30 grandes villes étatsuniennes pour commencer et partiellement dans d'autres villes (sans autres détails à ce sujet pour le moment), ce service fera certainement des émules, notamment du côté de Yahoo, qui propose déjà une vérification du trafic routier mais uniquement sur la toile.

Loin d'être une nouveauté, les services de trafic routier en temps réel existant depuis un moment déjà - mais pas (encore) sur Google par ailleurs - l'intérêt est bien entendu de proposer tout ceci sur téléphone mobile. L'essor des abonnements et des téléphones "connectables" ne sont bien sûr pas étrangers à l'apparition de tels services.

Reste au Géoportail (IGN) de proposer un service équivalent pour la France.

Publiée le 25/07/2006 à 16:00 - Source : Multiples
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité