RD600 d'ATI : vers un troisième port PCI-Express

On n'arrête décidément pas le progrès 48
C’est à se demander s’il y aura une fin à la surenchère de puissance et aux effets de mode. En tout cas, si l’on en croit ATI, ce n’est pas prêt de s’arrêter. Et pour preuve : le futur chipset RD600 dédié à Intel prévoit l’ajout d’un troisième port PCI-Express.

« À quoi peut bien servir un troisième port ? » demanderez-vous. Les projets d’ATI en la matière sont de réserver ce nouveau port PCI-Express à une carte qui serait dédiée à la gestion de la physique. Depuis les annonces d’Ageia en la matière en effet, la physique est devenue le nouveau cheval de bataille des constructeurs de cartes graphiques, ATI et NVIDIA préférant considérer que leurs cartes feront très bien l’affaire.

Le RD600 est donc un chipset réservé aux processeurs Intel et plus précisément aux Conroe, alias Core 2 Duo. À dire vrai, il n’y a, a priori, aucun élément qui pourrait indiquer que le Canadien prépare un équivalent pour processeurs AMD.

Si l’on y regarde de plus près, l’idée en elle-même n’est pas mauvaise, et elle trouvera sûrement ses acquéreurs, mais on peut se demander si le surcoût engrangé par l’ajout d’un port PCI-Express, et donc d’une troisième carte graphique, sera justifié par le gain de performances, ou tout du moins de confort dans les jeux. Bien que les cartes dédiées à la physique présentent des avantages certains, la multiplication des modèles et des manières de les exploiter pourrait créer un environnement peu clair pour le consommateur.

Quant à savoir quel pourcentage des acheteurs de cartes graphiques aura envie d’investir dans une troisième carte en plus d’un système CrossFire, il sera nécessairement assez faible.
Publiée le 10/07/2006 à 15:53 - Source : The Inquirer
Publicité