Concurrence : accord des 25 experts contre Microsoft

Microsoft fait choux blanc à Bruxelles 91
C’est l'une des dernières marches avant la décision finale contre Microsoft. Selon plusieurs sources, le groupe de 25 experts européens en concurrence vient de prendre pour la première fois position dans le dossier Microsoft. Leur avis approuve les conclusions de Bruxelles dans l’affaire antitrust et tendant à la condamnation de l'éditeur.

europeLes experts en concurrence discutent au sein d’un comité consultatif du cas Microsoft depuis lundi. La position dégagée n’est qu’un avis, rendu suite à un vote anonyme. Il revient maintenant à la Commission de prendre sa décision définitive, ce qui devrait être fait mi-juillet. Cette réunion d’experts n’a porté que sur le principe de la sanction journalière, non son montant. Sur cette question, une deuxième réunion devrait être organisée le 10 juillet. Microsoft risque une astreinte de 2 millions d’euros, rétroactive au 15 décembre 2005.

La procédure s’inscrit dans la condamnation du géant du logiciel à une amende record de 497 millions d'euros pour pratiques anticoncurrentielles. Prononcée en mars 2004, la sanction est le fruit d’une enquête fleuve qui aura duré elle-même cinq années. La Commission exige depuis que la firme partage ses protocoles de communication, et ce pour garantir une interopérabilité, un fonctionnement parfait des applications tierces avec Windows et du coup une saine concurrence. Jouant le jeu ou la montre, suspectant la partialité des instances européennes, ou au contraire noyant celles-ci de kilos de documents, Microsoft n’aura pas satisfait à ce jour les instances bruxelloises.
Publiée le 04/07/2006 à 09:22
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité