Une API Direct Physics pour les GPU sous DirectX ?

La rédemption de la physique ? 92
physXMicrosoft prévoit le développement d'une interface de programmation universelle pour la simulation des effets physiques par les cartes graphiques dans les applications 3D, et plus particulièrement dans les jeux puisque cette API devrait s'intégrer à DirectX, sous le nom de direct Physics.

Parmi toutes les différentes API développées dans leur coin par NVIDIA et Havok, ATI ou encore AGEIA et son PhysX, la solution de Microsoft pourrait mettre tout le monde d'accord, de gré ou de force.

L'équipe de développement de Direct Physics devrait d'abord s'intégrer à celle de Direct3D, pour mieux collaborer. L'objectif est d'optimiser toutes les opérations de simulation physique en accord avec les GPU du marché, que les programmeurs de Direct3D connaissent bien.

Il semble en revanche que Direct Physics ne s'intéresse qu'à l'accélération matérielle de la physique par un GPU, et non par une puce dédiée, comme le PhysX d'AGEIA. Microsoft ne devrait pas non plus intégrer l'optimisation de la gestion physique par un CPU multicoeur. Une vision qui se rapproche de celle de Havok et son moteur Havok FX, qui ne s'intéresse aussi qu'au GPU.

Dans cette optique, AGEIA se retrouve même plutôt isolé, face aux géants de l'accélération 3D qui comptent bien récupérer le marché naissant de l'accélération physique. Mais les API physiques actuelles commencent à s'implanter, et personne ne sait encore à quel moment Direct Physics arrivera sur le marché, ni s'il fera partie ou non de DirectX 10, prévu pour 2007.

Qui sait, la nouveauté est peut-être prévue pour un DirectX 10.1, dont beaucoup parlent en ce moment.
Publiée le 21/06/2006 à 16:04 - Source : X-bit labs
Publicité