NVIDIA lance ses nForce 5xx pour Core 2 Duo

Comme chez AMD, enfin presque 21
Computex toujours, mais chez NVIDIA cette fois. Le père du nForce a profité du salon international pour dévoiler la version Intel de ses nForce 5xx. Pour le moment on aura uniquement droit aux versions SLi, 590 et 570. D'après nos informations, un 570 Ultra doit voir le jour à terme, mais ne semble pas dans les priorités du constructeur.

Marché Intel : Le SLi et uniquement le SLi

En passant chez Intel, les deux versions on été un peu modifiées et sont au final un peu moins complètes que leurs homologues verdoyants comme le montre ce tableau :



Commençons par la mémoire. Si NVIDIA ne parle officiellement que de DDR-II 667 MHz, les nForce 5xx IE seront tout à fait aptes à supporter la DDR-800 MHz et plus. Du côté overclocking, Linkboost a complètement disparu, il faudra donc jouer du bus PCIe à la main dans le BIOS. C'est ATI qui doit se réjouir de ce fait puisque le Canadien a récemment annoncé qu'une technologie similaire serait intégrée à son futur RD600, mais qu'elle ne fonctionnerait qu'avec des cartes de type Radeon.

On peut d'ailleurs trouver que ces technologies vont dans un sens qui peut s'avérer néfaste au final puisque du fait de l'arrivée massive des deux géant de la 3D dans le monde des chipsets, ceux-ci deviennent fortement lier, et bientôt l'association Radeon XXX + Xpress XXX et GeForce XXX avec nForce XXX pourrait être d'une logique implacable et donc restreindre la liberté de choix du consommateur s'il veut tirer au mieux profit de ses produits.

Rappelons que le fait d'overclocker un bus PCIe n'est en rien dépendant du type de GPU utilisé, et que ces limitations sont plus marketing qu'autre chose...

nForce 570 SLi : Moins de S-ATA 3 Gbps, d'USB 2.0, de LAN Gigabit, mais un peu plus de P-ATA...

Le nombre de lignes PCIe, lui aussi varie légèrement entre les versions AMD et Intel, mais cela ne devrait pas avoir d'influence pour l'utilisateur final qui devrait se retrouver avec les mêmes possibilités sur les différentes cartes mères à ce niveau puisque les configurations proposées sont identiques, sauf pour le 570 SLi AMD qui dispose d'un lien PCIe 1x supplémentaire, rien de bien transcendant donc.

Concernant les ports P-ATA/S-ATA, par contre, on se demande quelle mouche a pu piquer NVIDIA. Alors qu'Intel annonce 6 ports S-ATA avec même la gestion du RAID 10, le caméléon se contente de 4 ports sur sa version 570 SLi IE, alors même que la version AMD en supportait bien 6.


De plus, le nombre de ports P-ATA est doublé sur ce même chipset, on pourra se demander pourquoi...

Côté réseau, le 570 SLi IE a aussi été limité puisqu'un seul port est supporté. De plus, TCP/IP Acceleration ne sera pas de la partie, et First Packet sera inclus via une prochaine mise à jour de drivers... On finira par l'USB 2.0 qui sera de 8 ports seulement sur cette version 570 contre 10 sur tout le reste de la gamme nForce 5xx AMD, même le 550.

NVIDIA et Intel : Assurer la présence du SLi ?

Si NVIDIA offre donc un produit complet avec son 590 SLi (bien que le peu de détails dont on dispose sur ses fonctionnalités d'overclocking montre que les choses n'ont pas du être poussées de ce côté), le 570 SLi, semble, lui, être orienté SLi à bas coût. Ainsi il a été bridé pour rester dans des limites raisonnables.

Il lui reste toujours l'avantage de l'intégration puisqu'un chipset comme le RD600, même couplé au SB600 ne supporte pas de ports LAN et seulement 4 ports S-ATA en natif. Reste que les overclockeurs pourront être attirés par les fonctionnalité d'overclocking du côté ATI avec les promesses de FSB qui ont été faites. Reste à voir si elles seront tenues.

Rendez-vous donc dès le mois prochain pour voir ce qu'il en sera dans les fait avec les premières cartes mère...
Publiée le 06/06/2006 à 17:04
Publicité