Le spam écrase les statistiques de virus par mail

Disproportion cyberinquiétante 16
spamLe spam envahit le Net au point que la menace des mails contaminés par du malware en devient presque anecdotique. Ironie du sort, ce n'est parce que les malwares sont en recul, mais plutôt parce que le spam est en pleine explosion.

La société de filtrage de mails BlackSpider Technologies donne des chiffres typiques en la matière pour le mois de mai dernier en Angleterre. Seul 0,73 % des mails bloqués étaient accompagnés d'un malware, tandis que 87,74 % d'entre eux étaient des mails parfaitement sains, mais non sollicités. Le record de l'année 2005 a été cassé au mois de décembre, durant lequel 3,93 % des emails étaient infectés par un malware.

En mai dernier, la proportion record de spams s'explique par un pic presque historique entre le 21 et le 23, 3 jours durant lesquels l'Angleterre fut inondée de quelque 250 millions de mails non sollicités. Tous ces mails furent envoyés par un réseau de 150 000 PC contrôlés « à l'insu de leur plein gré » par un botnet, un robot logiciel diffusé sur le réseau.

Les sociétés expertes en sécurité pensent que les attaques par virus sont moins fréquentes car la stratégie des pirates pointe maintenant vers des attaques plus ciblées, mais « le nombre de machines infectées par ce botnet montre que la menace des virus est un problème tout aussi généralisé », précise le PDG de BlackSpider Technologies, James Kay.
Par Bruno Cormier Publiée le 01/06/2006 à 15:37