S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

MySongBook prié de ranger ses tablatures

Tablatures envolées, partitions défragmentées

Nous vous indiquions en décembre dernier que la MPAA, association des majors, avait une nouvelle cible en ligne de mire, les sites de partitions, tablatures et d'accords de musiques. La Music Publisher's Association promettait de lancer en 2006 des campagnes contre plusieurs sites installés sur ce créneau. Lauren Keiser, responsable de l'association, promettait de mettre les gestionnaires de ces sites illégaux, « en prison ». Une promesse réitérée à demi-mot en mars dernier dans ce communiqué, aux termes un peu plus arrondis. La MPA semblait tenir compte de ce que ces sites étaient aussi et surtout montés pour des fans de musiques, guitaristes, pianistes, ou autres bassistes, réunis autour d’une passion commune.

Dans la lignée de plusieurs affaires similaires, c’est cette fois le site www.mysongbook.com qui connaît des difficultés. Cette base de données gargantuesque et gratuite de tablatures de guitare (plusieurs dizaines de milliers), destinées à être lues par le célèbre logiciel GuitarPro, vient de retirer du téléchargement un très grand nombre de ses fichiers.

mysongbook

Un encadré en français et en anglais sur la page d'accueil, explique laconiquement que « La mise à disposition de tablatures - même retranscrites d'oreille - d'oeuvres copyrightées est illégale. Afin de respecter la loi, le téléchargement des fichiers est désormais limité aux rubriques [Composition] et [Competition]. Nous faisons de notre mieux pour trouver rapidement un arrangement profitable à tous dans le respect du copyright. »

Si des livres de tablatures peuvent être achetés dans le commerce, ils ne sont pas aussi fournis que les sites internet de partitions regrettent les fans. De plus, les logiciels de gestion de partitions offrent plus de possibilités qu'un morceau de papier ne peut procurer (interactivité, modification de l'instrument, du rythme, etc.). Tout ceci n'est évidemment pas sans déclencher des passions sur les forums de musiciens, tel que celui de la revue Guitar Part.

Certains se posent de sérieuses questions sur la légitimité d'une telle action alors que les retranscriptions de morceaux de musique sont souvent faits "à l'oreille" , donc différents selon celui qui les réalise, des versions originales.  A ce jour, lorsqu’on cherche aujourd’hui une tablature quelconque, par exemple la « Ballade De Melody Nelson » par Gainsbourg, un message indique laconiquement que « Dans l'attente d'une régularisation avec le détenteur des droits de cette partition, le téléchargement de celle-ci n'est plus autorisé. » Une régularisation qui risque de durer bien longtemps, peu d'ayants droit acceptant de diffuser leurs partitions librement.

En septembre dernier, le site de paroles Miditext poursuivi en 2002 était condamné à 20 000 € en France pour avoir diffusé du contenu protégé par les droits d’auteur.
Publiée le 22/05/2006 à 10:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;