France Telecom attaque le site Cretin.fr de Free

C'est intelligent.fr 190
Alors que le groupe publie des résultats en hausse de +33%, en s’enrichissant de 188 000 nouveaux abonnés sur le premier trimestre de l’année, on notera que cet heureux épisode a été gâché par plusieurs évènements fâcheux. Ce fut d’abord Neuf-Cegetel qui avait attaqué Free pour ses communiqués et l'obliger à prouver qu'il possède bien « 1,1 million d'abonnés éligibles » à la télévision.

Le site Cretin.fr, tentative de marketing viral d’Iliad, ne laisse pas non plus indifférent. La campagne a pour objectif de dénoncer ou se moquer des fausses promesses de certains opérateurs, avec des offres intéressantes, mais qui seraient en réalité bourrées de frais supplémentaires. Bref, toutes ces offres réputées bon marché qui prennent l’abonné pour un véritable « crétin »...

telephoneL'humour des uns ne fait pas rire tout le monde. France Telecom a ainsi assigné Free pour ses spots TV, et en demandant en outre la fermeture de ce site. L'action en justice a été un demi-succès ou demi-échec, puisque le président du tribunal de Commerce de Paris n’a pas fait droit pleinement à cette requête.

Seule consolation, Free devra modifier certains éléments qui étaient de nature à induire en erreur au niveau de la voix off. De même, la couleur orange doit être supprimée ainsi que la référence à « la maison multimédia » qui doit être être changée pour « le Foyer Multimédia ». Ironie du sort, Free (tout comme Wanadoo et Neuf Telecom), était voilà peu condamné pour une trentaine de clauses abusives par la justice. Pour sa défense, le gestionnaire de Cretin.fr évoquait alors une « vaste campagne judiciaire menée par certaines associations de consommateurs à l’encontre de la totalité des fournisseurs d’accès à Internet. » Une forme de plainte virale, en somme ?
Publiée le 10/05/2006 à 15:01 - Source : Freenews
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité