Google Maps au pays de Descartes

Envie soudaine de streussel 42
C’est désormais fait, maps.google.fr (ou local.google.fr) est actif depuis ce début mai. Avec cette version francophone, on profitera de l’ensemble des fonctionnalités jusqu’alors réservées à l’Amérique du Nord et l’Angleterre. Outre le calcul d’itinéraire sur les principaux axes routiers, c’est la recherche de service de proximité qui fait son incursion sur le site. En entrant une activité quelconque pour une ville donnée, Maps répertorie la liste des sociétés concernées, ou du moins celles en sa connaissance.

Le site profite des bases de l'Office de tourisme de Paris, du Bottin Gourmand, de la RATP, de Cityvox ou ViaMichelin, entre autres. La précision d’affichage a été améliorée, mais les grandes villes restent bien mieux loties que le fin fond du Queyras. Le service reste toujours en version bêta et sera nécessairement amélioré par la suite. En parallèle, le moteur lance également une version mobile, à la page google.fr/gmm et  des versions de Maps dédiées à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'Italie.

maps france google

Cette arrivée inattendue de Maps n’est peut-être pas étrangère à l’avènement prochain de Géoportail de l'Institut Géographique National (voir les premières photos). L’organisme français promet des centaines de milliers de clichés avec résolution record de 50 cm/pixel. L’arrivée de Géoportail en France se fera en juin 2006, avec une navigation en 2D sur la France entière (photo et carte, au 1:25 000). Dès 2007, une version 3D verra le jour. Les données seront enrichies par les fonds du cadastre, des photos aériennes, des informations thématiques (transports, relief, biodiversité, hydrographie, cultures, inventaire forestier, sous-sol, littoral, parcelles cadastrales, etc.).
Par Marc Rees Publiée le 03/05/2006 à 10:13 - Source : Merci à Nol_ !
Publicité