S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft va renforcer son initiative WGA

I Love Pop-ups

bill argentQue Microsoft veuille augmenter l’intensité de sa lutte contre le piratage, ce n’est pas nouveau en soi. On sait que le géant, maintenant qu’il dispose d’une base installée plutôt énorme, souhaite fournir des efforts pour transformer le gros pourcentage de systèmes Windows piratés en versions authentiques. Et autant dire qu’il y a du travail.

Actuellement, l’initiative WGA (Windows Genuine Advantage) n’est pas bien lourde pour les utilisateurs. Il est concrètement possible de faire fonctionner sans aucun problème une version pirate de Windows XP sans passer par l’activation, d’y installer le Service Pack 2 et toutes les mises à jour critiques via le système automatique. Des mises à jour dont Microsoft ne pouvait pas couper l’approvisionnement sans plonger au bas mot un quart du parc Windows dans un marasme sécuritaire complet.

Le programme WGA vise surtout pour le moment à offrir aux utilisateurs des possibilités réservées uniquement à ceux dont la copie de Windows est activée. Ainsi, tous les téléchargements estampillés Microsoft passent désormais par une vérification de l’activation de Windows XP. On peut le voir avec des applications récentes comme la Bêta 2 d’Internet Explorer 7 ou encore Windows Defender.

Cependant, tout ceci n’est vraisemblablement pas assez pour Microsoft, et il faut bien avouer qu’en dehors de l’interdiction pour les pirates de profiter de quelques logiciels, l’initiative WGA n’est pas si contraignante. Les choses pourraient changer dans un futur proche, car la firme de Redmond a décidé de recourir à un système d’affichage qui risque de devenir plutôt agaçant pour les utilisateurs « non légitimes ».

En fait, tous ceux qui ont un Windows piraté verront bientôt une série pénible de fenêtres qui viendront s’afficher en premier plan sur leur écran. Cette boîte de dialogue n’aura pour but que d’avertir l’utilisateur que son Windows n’est pas original. Ce système avait été implanté en Suède et en Norvège pour tester son efficacité, et force est de constater que Microsoft est heureuse du résultat puisque ce système va être étendu à d’autres pays dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Malaisie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

En outre, un autre programme, nommé OGA (pour Office Genuine Advantage) s’occupera de lancer le même type d’alertes pour les possesseurs de copies pirates d’Office. Techniquement, il se pourrait que ce système affecte encore plus de personnes, car si Windows est vendu en général avec les machines neuves, c’est nettement moins le cas avec Office.

On pourra consulter ici l'annonce officielle sur le site de Microsoft.
Source : Microsoft
Publiée le 26/04/2006 à 09:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;