S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

SLi sur les autres chipsets, NVIDIA montre les dents

T'ar ta gueule à la récré...

Tout le monde a entendu parler de l'histoire du fameux patch permettant d'activer le SLi sur les chipsets autres que nForce. A l'origine, il se peut que la première version, destinée aux produits ULi, ait été distribuée par un employé un peu trop zélé qui voulait faire acte de rébellion comme suite au rachat de sa société.

Plus tard, NGOHQ décida de distribuer une version modifiée, permettant d'activer le SLi sur tout chipset capable de gérer deux ports PCIe 8x ou 16x. Autant dire que NVIDIA, qui a pour politique de ne réserver le SLi qu'à ses chipsets pour des raisons purement commerciales, et parce qu'ils n'ont pas de besoin extérieur, ne voyait pas cela d'un très bon oeil.


Mais dans un premier temps, les représentants du caméléon se sont contentés de dire çà et là que, de toute façon, activer le SLi sur une carte mère qui ne le supportait pas officiellement n'était pas d'un intérêt énorme. En effet, le géant de la 3D dispose d'une gamme de chipsets complète, pour AMD et Intel, et celui qui voudra absolument du SLi, ne sera pas spécialement opposé au fait d'acheter une carte compatible, à base de nForce.

En fait, ce sont surtout les journalistes et testeurs qui voulaient pouvoir comparer les capacités d'une plate-forme nForce SLi pure avec celle d'une plate-forme "dual" d'un autre fabricant afin de voir qui s'en sortait le mieux. C'est pour cela qu'il nous est difficile de comprendre l'action récemment menée par NVIDIA vis-à-vis de NGOHQ.

En effet, ces derniers ont eu la désagréable expérience qui est de recevoir une lettre des "Legals" de la firme. Comprendre : leurs représentants juridiques. Ces derniers précisent que le patch visé, viole la loi DMCA (Digital Millenium Copyright Act) américaine et demande donc gentiment aux responsables du site de purement et simplement cesser de le mettre à disposition. Si l'on peut comprendre les raisons commerciales qui poussent NVIDIA à agir ainsi, on ne pourra que regretter que les relations entre sites et fabricants puissent se terminer à coups de règles de loi... pour un patch à l'inutilité presque complète.
Publiée le 18/04/2006 à 10:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;