DualDisc : interview de Sony BMG France

Pile ou face, le support bicéphale 48
Sony BMG France a lancé au mois de mars le format DualDisc en France pour ses nouveaux artistes. Christophe Waignier, directeur général de Sony BMG France, a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions sur la stratégie, les motivations et les attentes du groupe sur ce support composé d’une face face audio et d’une face vidéo.



Profitent déjà ou sous peu de ce disque pile ou face, plusieurs artistes tels Patrick Bruel, Hubert-Felix Thiefaine, Patrick Fiori, Mickael Jackson, Pink, Nadiya, Bruce Springsteen, etc. Sur le contenu DVD, le consommateur profite de vidéos, textes, etc. parfois encore du CD en son 5.1 selon les vœux de l’artiste ou des maisons de disques. Un format qui saura s’imposer cette fois-ci ? Les premiers chiffres semblent l’attester, selon le n°2 de Sony BMG France.

Christophe Waignier évoque encore les risques d’incompatibilités, certes mineurs, du fait d’une non-conformité parfaite au Red Book. Et, phénomène devenant de plus en plus rare, de la non-protection contre la copie du disque. Une obligation, plus qu’un choix, en l’état des recherches. Enfin, nous évoquons avec l’intéressé les questions de droits d’auteur soulevés par la loi DADVSI et l’affaire des rootkits aux Etats-Unis.
Par Marc Rees Publiée le 15/04/2006 à 17:30
Publicité