S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows XP sur les Mac : mais pourquoi faire ?

Un support insupportable ?

La nouvelle d’une solution officielle estampillée Apple pour installer Windows XP sur les Mac Intel a provoqué un grand nombre de remous. Les analystes se perdent déjà en conjectures sur les retombées d’une telle action, et il faut bien avouer qu’elles ont le potentiel d’être conséquentes.

Boot Camp permet donc d’installer un gestionnaire de démarrage sur les Mac Intel (Mac Mini, iMac et MacBook Pro) que l’on peut appeler lorsque la machine se lance pour choisir très simplement le système d’exploitation que l’on veut charger. Bien que présentant moins de facilité qu’une solution de virtualisation, Boot Camp permet définitivement de posséder une seule machine capable désormais de faire tourner Windows, MacOS X ou Linux. Ce qui nous mène à un constat intéressant : il s’agit bel et bien de la première fois qu’une telle possibilité existe.

On peut dès lors se demander si les ventes d’ordinateurs Mac ne vont pas exploser, car cette solution peut véritablement intéresser un très grand nombre de personnes. Après tout, pourquoi ne pas acheter un Mac, faire son travail sous MacOS X et tout simplement lancer Windows pour des besoins spécifiques liés à cette plateforme, comme les jeux ? La question ne manque pas d’intérêt, mais pour aller plus loin il manque un élément essentiel.

Cet élément, c’est tout simplement le support officiel de Windows XP sur Mac par Microsoft. Le géant se pose d’ailleurs actuellement la question. Après tout, la firme ne vend pas de composants internes pour PC, et le matériel présent sur les Mac Intel est tout à fait standard, si l’on met de côté l’EFI un peu spécial embarqué.

Ce support officiel de la firme est toutefois essentiel à la mise en place d’un tel dual-boot dans le milieu professionnel. Si Microsoft accepte de fournir ce support technique, les ventes de Mac Intel pourraient bénéficier d’une accélération conséquente, avec la garantie pour les sociétés qu’en cas de souci, Microsoft traitera le problème de la même manière que s’il s’agissait d’un PC classique. Une assurance qui pourrait largement bénéficier à Apple, mais ce pourrait être précisément là où le bât blesserait.

Cependant, il y a certaines limitations à la solution Boot Camp. Par exemple, il faut obligatoirement disposer d’un Windows XP Service Pack 2 en version complète et sur un seul CD. Pas de version mise à jour ou encore d’édition Media Center 2005 (deux CD). Ainsi, les acheteurs potentiels de Mac qui visent l’installation de Windows XP devront donc prévoir l’achat d’une licence classique et complète du système, et ceci représente un surcoût non négligeable.

Pour Microsoft, le support officiel de Windows XP sur Mac reste un sujet ouvert. Ainsi, Kevin Kutz, directeur de la section « Windows Client » indiquait récemment : « Il y a plusieurs questions restant à régler avant d’avoir une réponse finale. »
Publiée le 07/04/2006 à 11:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;