S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Spywares & adwares : Direct Revenue poursuivie

Neverending Story

Pour faire suite à l’article précédent traitant des malwares en général, voici que l’Etat de New-York déclare la guerre à la société Direct Revenue LLC spécialisée dans les adwares. Le procureur général de l’Etat, Eliot Spitzer, accuse la société d’installer illégalement des logiciels espions sur les machines, ce qui provoque l’affichage inopiné de pop-ups.

Direct Revenue est connue pour être l’auteur de logiciels tels que VX2, Aurora ou encore OfferOptimizer, souvent intégrés dans des programmes et des jeux tiers. Des applications qui s’installent souvent d’ailleurs par une simple visite sur un site malveillant et exploitant les faiblesses d’Internet Explorer. Spitzer précise même qu’il est souvent impossible de déloger les bestioles une fois qu’elles sont ancrées dans le système.

Spitzer n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà attaqué la société Intermix au mois de juin dernier pour l’installation sans le consentement des utilisateurs d’adwares et de spywares, ce qui avait provoqué une amende de 7,5 millions de dollars. Il demande d’ailleurs à la cour une injonction qui permettrait de faire stopper immédiatement la diffusion des produits de Direct Revenue jusqu’au verdict du procès.

Le PDG de Direct Revenue, Josh Abram, est également accusé. Dans un email envoyé à une société partenaire, ce même PDG indiquait : « Nous avons une version très furtive de notre adware qui ne se fera pas attraper. »
Source : BetaNews
Publiée le 05/04/2006 à 11:02

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;