HD-DVD, Blu-Ray, AACS et ICT, la « chienlit » ?

Haute irrésolution 81
La saga des formats Blu-Ray et HD-DVD n'en finit plus de vriller les esprits. Après plusieurs retards à cause d'un système de protection pas encore finalisé, et encore étrangement mystérieux, après l'échec cuisant de l'unification des deux formats, après les nombreux revers matériels de l'interface HDMI et des télévisions dites « HD », voici que l'industrie revient sur ses décisions...

HD-DVD PlayerUn nouveau changement de politique de protection de ces formats semble prendre le pas chez les studios hollywoodiens. Il concerne la règle ICT (Image Constraint Token), qui dégrade la définition de l'image si le flux ne passe pas par une interface HDMI supportant les DRM HDCP. Incluse dans la norme de protection AACS, cette mesure doit réserver la lecture haute définition au matériel compatible seulement, les autres (et notamment les pirates) ne pourraient, au mieux, que regarder le même film en définition standard, les 480p du DVD.

Il y a deux semaines, Don Eklund, vice président de Sony Pictures Home Entertainment, affirmait ne plus vouloir utiliser cette protection ICT dans les premiers films Blu-Ray de son studio, puis pour « tous les titres Blu-Ray à sortir dans un futur proche ». Le Japonais réagissait alors certainement aux grognements contre cette protection ICT: de nombreux écrans hautes définitions actuels ne peuvent pas bénéficier des nouveaux formats HD, car ils sont dépourvus de port HDMI ou sont incompatibles avec la protection HDCP.

C'est donc maintenant au tour des studios hollywoodiens de suivre Sony, les partisans du Blu-Ray semblent prendre la même décision : ils n'implémenteront pas la protection ICT au moins dans leurs premiers films HD-DVD ou Blu-Ray. La 20th Century Fox, Disney, et la Paramount se sont débarrassées de l'ICT, et selon BusinessWeek.com, Universal ferait de même avec ses films. Il serait alors possible de regarder son Blu-Ray en haute définition sans passer par du HDMI (prise Component ou DVI par exemple).

Pour le HD-DVD, la Warner semble toujours utiliser cette règle de protection dans ses premiers films prévus pour le 18 avril prochain. Mais chez Toshiba, le principal rival du Sony et de son Blu-Ray, beaucoup attendent la même décision.

Voilà comment passer d'une course à la surprotection des formats à une guerre d'assouplissement de ces mêmes règles...
Publiée le 28/03/2006 à 15:41
Publicité