Google contre Bush, la saga commence fort

Tu vas voir ta Google à la récré ! 60
JusticeGoogle vient d'engager officiellement les hostilités avec l'administration Bush, qui exige de lui un extrait de ses logs de recherche afin d'améliorer la protection des mineurs face au commerce du sexe sur Internet. Le moteur de recherche a réitéré son refus vendredi dernier, alors que Microsoft, Yahoo! ou AOL ont déjà accepté de satisfaire les demandes du gouvernement américain.

Ce nouveau refus répond à l'ultimatum de 21 jours imposé par la justice américaine au moteur de recherche. La bataille judiciaire se prépare, et les avocats des deux parties en conflit travaillent déjà leur argumentation.

Selon l'administration Bush, il s'agit uniquement de récupérer des données anonymes de recherche, permettant d'étudier la place du sexe sur Internet, et le danger qu'il représente pour la jeunesse américaine. Le but est de justifier le projet de loi sur la protection des mineurs sur la Toile (Child Online Protection Act), un projet que la Cour Suprême américaine a déjà débouté une première fois, au nom de la liberté de commerce.

Chez Google, on s'insurge. La société affirme que la révélation de ces extraits de recherche viole non seulement la vie privée de ses utilisateurs, mais encore pourrait révéler en outre des secrets commerciaux essentiels du moteur de recherche. Pour justifier ce nouveau refus, les avocats de la firme ont aussi expliqué que les algorithmes du moteur changent trop souvent pour fournir des résultats fiables. Une même recherche peut donner lieu à des résultats différents, d'un jour à l'autre, selon eux.

La prochaine étape est fixée au 13 mars prochain ; le juge tiendra une audience pour décider des suites de l'affaire.
Par Bruno Cormier Publiée le 20/02/2006 à 16:26
Publicité