UE : Microsoft demande un nouveau répit

Bruxelles, Brusucre et une pincée de poivre 24
europeLes tumultueuses relations entre Microsoft et la Commission Européenne passent du chaud au froid. Dans les derniers épisodes du sitcom, la Commission réagissait avec une rare allégresse par « Si Microsoft veut ouvrir son code source, c'est uniquement de son ressort. Ce qui compte, c'est que cela réponde à la décision de mars 2004 (…). Il n'est pas du tout certain que la divulgation du code source soit adaptée. S'ils pensent que oui, ils doivent expliquer pourquoi. ». Neelie Kroes, commissaire européen chargée des questions de concurrence, chargeait un peu plus, exposant que Microsoft doit « fournir une documentation compréhensible en parallèle » s’il veut éviter la sanction de 2 millions d’amende quotidienne dès le 15 février

Après une rencontre lundi à Redmond entre Microsoft et l’Union Européenne, l’éditeur vient tout juste de demander un délai supplémentaire pour pouvoir répondre à l’injonction. « Il serait judicieux d'accorder à Microsoft une nouvelle prolongation des délais pour pouvoir préparer sa défense, car Microsoft devrait avoir accès à des documents manquants en temps en en heure pour formuler sa réponse. » Des droits de la défense qui seraient malmenés faute de temps, alors que le jugement initial date de 2004 et que Microsoft a déjà bénéficié d’un report de trois semaines depuis l’injonction, adressée fin décembre. Mouvement stratégique ou réel besoin de temps pour fournir la documentation demandée ?

Lors d’un précédent échange, Microsoft avait fourni près de 12000 pages de documentation sur les protocoles serveurs maison… « C’est la qualité de l’information qui importe et non la quantité. Ils pourraient nous donner un demi-million de pages, mais si ce n’est pas l’information appropriée pour que les concurrents puissent élaborer des logiciels compatibles avec Windows, alors cela signifie qu’ils ne se conforment pas à nos exigences » expliquait sèchement Nellies Kroes.
Par Marc Rees Publiée le 03/02/2006 à 06:25 - Source : Reuters
Publicité