NEC se joint à Sony et Toshiba pour le passage au 45 nm

Allez, tous en choeur ! 14
Dans l'industrie du semi-conducteur, les grands producteurs se préparent à passer au 45 nm. Chez Intel pas de problème, on se débrouille seul, financement et recherche en autonomie. Chez AMD, on a préféré s'allier avec IBM pour continuer dans la technologie SOI. Pour les autres, Sony et Toshiba étaient déjà soudés, ils voient arriver un troisième dans leur alliance, Nec.

Sony et Toshiba avait déjà annoncé leur collaboration sur le passage au 45 nm dès le mois de février 2004. Le but est de mettre au point un procédé de production capable de fondre des puces à une finesse de 45 nm, avec un bon rendement à la clé. La date du passage est prévue pour 2007, et chez les concurrents, Intel ou AMD et IBM, le timing est à peu de chose près le même.

Sony et Toshiba travaillaient avec IBM sur la mise au point du Cell, ils continueront d'ailleurs leur alliance autour de ce processeur, et notamment pour son passage au 45 nm. Mais pour le reste, c'est Nec qui se joint à Sony et Toshiba pour franchir le palier du 45 nm. Rappelons que Nec et Toshiba avaient déjà conclu un accord de principe en novembre 2005 sur le 45 nm.

L'alliance élargie à Sony était donc prévisible et attendue de tous les experts du milieu. Les ingénieurs des trois sociétés vont désormais travailler ensemble, tous regroupés dans le centre de recherche et développement de Toshiba à Yokohama au Japon, l'Advanced Microelectronics Center.
Par Bruno Cormier Publiée le 02/02/2006 à 10:04
Publicité