Une coalition pour définir des standards anti-spywares

On va avoir la war aux spywares 11
McAfee, Symantec Corporation, Trend Micro, ICSA Labs et Thompson Cyber Security Labs ont signé ce mardi, un accord important dans la lutte contre les spywares. Cet accord définit une méthodologie commune pour identifier les spywares et tester les technologies censées réduire cette peste du web. Avec cette tentative de standardisation, l’objectif est d’assurer du même coup une meilleure information des consommateurs lors de l’utilisation des outils commercialisés par ces sociétés. Ces données communes devront en théorie permettre une meilleure comparaison entre ces solutions.

La coalition prend forme autour d’un site, Spywaretesting.org et utilisera les principes de base définis par l’Anti-Spyware Coalition, un groupement préexistant fondé par Microsoft, Yahoo, AOL, Symantec, Computer Associates et McAfee et qui édite un guide décrivant les menaces de ces logiciels aux utilisateurs.

On notera que cette apparente union n’a pas souhaité s’associer à la Stop Badware Coalition. Un groupe qui réunit des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies, des associations de consommateurs et des pôles universitaires, et qui veut dresser et rendre publique chaque mois une liste des fournisseurs de spywares, et autres malwares (regroupés sous le terme de badware). On y trouve le Berkman Center for Internet & Society d'Harvard et l’Oxford Internet Institute, et des partenaires financiers tels Google, Lenovo et Sun Microsystems.
Publiée le 01/02/2006 à 11:24 - Source : Symantec
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité