La presse papier veut faire payer Google News

L'actualité au compte-dollars 43
Google s'est trouvé un nouvel ennemi. La WAN (World Association of Newspaper), association basée à Paris, vient d'annoncer son intention de combattre le service Google News, car le moteur de recherche ne paye souvent aucun accès pour relayer les actualités de la presse parues sur le Net.

Très en phase avec les dernières spéculations autour de Google, le président du WAN, Gavin O'Reilly, déplore la « napsterisation » des contenus d'actualités chez Google, faisant référence au pillage que le service de téléchargement Napster avait occasionné durant ses premières années d'existence.

L'argument principal de O'Reilly est que les aggrégateurs d'actualités de Google, Yahoo! ou d'autres moteurs de recherche, sont des activités purement commerciales. Elles tirent directement profit d'un contenu sans dépenser les deniers nécessaires pour y accéder et en disposer, selon la WAN.

L'association envisage des poursuites judiciaires, et un règlement de l'affaire devant le juge. L'action en justice pourrait ne pas uniquement concerner Google News, mais aussi les aggrégateurs des autres moteurs de recherche, qu'O'Neilly n'a pas manqué de citer dans ses complaintes. Le but est de chercher un moyen de diffuser le contenu de chaque journal moyennant des royalties à payer pour leur utilisation.

La WAN est un groupe de 73 associations nationales de la presse papier à travers l'Europe, représentant environ 18 000 journaux différents. Google est déjà attaqué sur le même sujet aux USA par l'Agence France Presse, à propos de l'utilisation de photos dont l'agence de presse française possède les droits. Ces deux affaires n'ont donc pas encore été jugées, mais elles pourraient inspirer de nombreuses autres associations du milieu en cas de succès.
Publiée le 01/02/2006 à 10:55
Publicité