L'e-commerce français en hausse de 53% en 2005

Les ventes avant la tempête 15
La Fevad, Fédération des entreprises de ventes à distance, vient de publier son rapport relatif aux ventes sur Internet, à l’occasion du bilan du commerce électronique 2005 présenté au Ministère des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions Libérales. Deux mouvements notables et intimement liés : l’explosion du nombre des ventes et de celui des sites marchands.

Les ventes sur Internet ont ainsi progressé de 53% en un an, selon cette étude qui s’appuie sur les informations recueillies auprès des 30 sites internet participant (*) et le montant des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de plus de 10 000 sites internet (Atos Origin, Caisse Nationale des Caisses d'Epargne, Experian, Ogone et Pay Box). En 2005, ces 30 sites ont vu leur chiffre d’affaires bondir de 40%, avec 4 milliards d’euros de CA soit 50% des ventes sur internet en France. La même année, ce sont 43 millions de transactions (plus 100 000 commandes par jour) qui auront été réalisées.

Les croissances sont toutes à deux chiffres : hors tourisme, les sites de ventes aux particuliers ont vu leurs ventes progresser de 35 %. Les sites de tourisme en ligne enregistrent la plus forte hausse avec +45%. Quant aux sites spécialistes de vente aux professionnels (B2B), c’est +41% qui s’affichent au compteur du chiffre d’affaires. En 2005, le montant des transactions enregistrées par les plateformes intermédiaires, a également explosé avec +66% pour l’ensemble des sites (hors panel). Avec le chiffre d’affaires global de l’ensemble des sites audités (panel et sites en liaison avec les plateformes) on en vient à un CA de 8,7 milliards d’euros, et une croissance globale pour l’ensemble des sites de e-commerce à + 53 %.

Par effet mécanique naturel, le nombre de sites utilisant des plateformes de paiement a connu une augmentation similaire exceptionnelle. En un an, le nombre de sites marchands actifs est passé de 7 500 à plus de 10 900. L’étude de la Fevad montre un fait plus surprenant encore, c’est la multiplication des « petits sites ». Sur les 10 000 sites audités, 56% d’entre eux réalisent moins de 10 transactions par mois. Cela montre en fait que des entreprises qui ne sont pas naturellement liées à Internet commencent à se lancer dans la course. Inversement, moins de 1% traitent plus de 10 000 transactions chaque mois.

Quant aux fêtes de Noël, le bilan est toujours bon : +34% de C.A par rapport à 2004 avec des dépenses totales évaluées à 1,7 milliard d’euros sur Internet. Cerise sur le gâteau, pour ce spécialiste des études sur la vente à distance, le niveau de satisfaction ressemble à des résultats d’élection dans une république bananière. 9 Français sur 10 (99,3%) sont satisfaits de leurs achats de Noël sur Internet, et 99,8% ont bien l’intention de commander à nouveau par le Net. On notera qu’en termes de fréquence, au 4ème trimestre, eBay enregistrait 10,8 millions de visiteurs uniques, suivi de près par la FNAC (8,4 millions), la SNCF (8 millions) et Cdiscount (7,4 millions).

(*) 3 Suisses, Accorhotels, Alapage, Camif, Camif Collectivités, Digibao, Expedia-Anyway, Fnac.Com, France-Loisirs, Home Shopping, Ipsopresto, Jm Bruneau, La Redoute, Lastminute, Ldlc, Manutan, Mistergooddeal, Music&Film, Nouvelles Frontières, Opodo, Pixmania, Quelle, Raja, Rue du Commerce, Surcouf, Vertbaudet, Viking, Voyages Loisirs, Voyages-sncf.com, Welcome Office.


ecommerce
Par Marc Rees Publiée le 25/01/2006 à 12:19
Publicité