La console portable GP2X s'accorde avec l'Open Source

Aller, on ouvre bien ses poumons, et on souffle le code 40
La console Open-Source GP2X sous Linux se sera finalement pliée à la règle. La semaine dernière, elle avait fait paradoxalement parler d'elle suite à quelques difficultés de compréhension de la licence GPL, dont tout son logiciel dépend. Alors que l'Open Source exige la publication du code source du noyau Linux de la console, la société coréenne en charge de sa programmation tardait à fournir les fichiers en question, malgré les demandes répétées de la communauté des utilisateurs.

L'affaire était apparue aux yeux de tous sur un blog la semaine dernière. Depuis, il semble que la société qui commercialise la console, Gamepark, soit submergée de messages de toutes parts. La majorité demandait la publication des codes sources, afin de se mettre en accord avec les règles de la GPL, « ainsi j'en achèterai une, mais pas avant » explique l'un des messages.

La réponse de GamePark ne s'est pas fait attendre. Le 14 janvier, on pouvait lire un message promettant la publication des sources du dernier firmware 1.3.0 de la console. « S'il vous plaît, arrêtez de poster des messages sur notre forum, Dignsys postera les sources du nouveau firmware 1.3.0 la semaine prochaine sur http://source.gp2x.de. »

Dignsys avait déjà posté certains codes sources sous la pression de la communauté des utilisateurs de la console, mais ces sources étaient simplement périmées, celles d'une version antérieure et obsolète du firmware de l'engin. La grogne était alors montée d'un cran chez les enthousiastes. Certains pensent que la société a finalement beaucoup de mal à se résoudre au respect de la GPL, et aujourd'hui encore sur le site précité, aucun fichier n'est d'ailleurs disponible.
Par Bruno Cormier Publiée le 19/01/2006 à 15:50
Publicité