14 millions de câbles Xbox remplacés par Microsoft

Le géant de Redmond va devoir se rendre quelques fois à la Poste ces... 60
feuLe géant de Redmond va devoir se rendre quelques fois à la Poste ces prochains jours : « A titre de mesure préventive et afin d'assurer la sécurité des consommateurs, Microsoft a annoncé aujourd'hui qu'elle remplacera volontairement le cordon d'alimentation de 14,1 millions de consoles Xbox dans le monde. »

La firme évoque des problèmes électriques et des risques d’incendie. Elle note un problème dans "moins d'une console sur 10 000" et "dans la plupart des cas, seul l'intérieur de la console et le bout du cordon d'alimentation, situé à l'arrière de la console, ont été endommagés" tempère-t-elle. Microsoft évoque des débuts de combustion, un cordon qui fond au point de branchement sur la console...

L’éditeur reconnaît que trente cas à l'échelle mondiale ont entraîné « des blessures mineures ou des dommages matériels mineurs ». Sous le terme « mineur », on trouve une brûlure de la main, un feu sur un tapis et sur une chaîne HIFI, etc.

Robbie Bach, vice-président directeur de la division des produits pour la maison et le divertissement de Microsoft pose ainsi « nous regrettons les inconvénients, mais nous sommes d'avis qu'offrir gratuitement un cordon d'alimentation de rechange aux consommateurs constitue la mesure la plus responsable à prendre. ». Les cordons de rechange doivent être livrés dans un délai de deux à quatre semaines suivant la commande. « En attendant le nouveau cordon, les consommateurs devraient éteindre leur console Xbox lorsqu'ils ne l'utilisent pas. »

Le programme d'échange se trouve ici. L'adresse fournit des numéros de téléphone pour ceux qui ne sont pas connectés (0 8009 701 76 pour la France, 80080943 pour la Belgique, 0800561421 pour la Suisse ect.).

Et pour vérifier depuis le Net si vous êtes concernés, rendez-vous sur cette page.

Publiée le 17/02/2005 à 17:16
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité